top of page
Rechercher

L'Année dernière à Marienbad

Séance #55 du ciné-club.

En partenariat avec CulturIA (Agence Nationale de la Recherche). Discussion avec Alexandre Gefen.


Le très beau L’Année dernière à Marienbad d’Alain Resnais sera commenté à la lumière du roman qui l’a inspiré, L’invention de Morel d’Adolfo Bioy Casares. Une altérité fabriquée (féminine) est le réceptacle de l’obsession d’un homme, dans un espace et un temps qui sont ceux du rêve ou du fantastique.


« Dans un palace, au cours d’une soirée théâtrale, un homme rencontre une femme et s’efforce de la faire se souvenir, ou de la persuader qu’un an auparavant, à Marienbad, elle lui a promis de partir avec lui. Tantôt dans les salons de l’hôtel, tantôt dans le parc, tantôt dans la chambre de la jeune femme, il sera là, toujours insistant, persuasif, inquiétant. »



Comments


bottom of page